Une solution cloud pour tous les cas de figure

Thomas Etter, directeur général d’EW Sirnach AG, s’intéresse depuis toujours aux innovations techniques. Ce qui explique pourquoi lui et son équipe misent désormais sur la numérisation du travail, et plus précisément sur le logiciel de maintenance d’Inventsys. Dans cette interview, il nous raconte ce qu’en pensent ses collaborateurs.

Comment les processus de travail de maintenance ont-ils évolué depuis que vous avez numérisé le travail?

Nous formons une petite équipe bien rodée. Ainsi, il n’a pas été nécessaire de modifier complètement les processus de travail. Mais ils sont devenus plus structurés.

Comment vos collaborateurs ont-ils réagi à la numérisation?

Très positivement. Pour certains, cela n’avance même pas assez vite. Mais nous ne pouvons pas numériser tous les secteurs en même temps; nous devons plutôt avancer étape par étape et définir les bonnes priorités.

Quelles fonctions sont particulièrement appréciées?

Dans les bureaux, c’est certainement le cockpit Inventsys, qui permet de garder une bonne vue d’ensemble. En déplacement sur les installations, ce sont les mandats avec géolocalisation, toutes les informations existantes et les schémas électriques.

Comment évaluez-vous l’application?

Elle est conviviale et intuitive. Nous n’avons pas eu besoin de beaucoup former nos collaborateurs. Les monteurs voient immédiatement les informations importantes sur l’application. C’est un peu plus complexe pour les supérieurs hiérarchiques dans les bureaux lorsqu’il s’agit de passer et de gérer les mandats. Mais ce qui compte pour moi avant tout, c’est que l’application soit rapide et stable.

Pourquoi avoir choisi le logiciel d’Inventsys?

Principalement pour trois raisons. Premièrement, nous souhaitions une solution cloud ainsi qu’un outil de maintenance complet; autrement dit, un fournisseur qui soit fort dans tous les secteurs, et pas seulement en électricité ou en eau. Deuxièmement, nous souhaitions pouvoir compléter ou modifier un maximum d’éléments par nous-mêmes, sans aide extérieure: par exemple traiter des données, ajouter un paramètre ou créer un nouveau processus. La solution d’Inventsys nous le permet. Le troisième point essentiel concerne la poursuite du développement. Inventsys développe son système en continu, et l’entreprise est ouverte à la nouveauté.

Puisque le mot est dit: quelles sont les prochaines nouveautés prévues dans la numérisation du travail?

Les tableaux Excel, «bidouillés» jusqu’à présent par plusieurs personnes, seront remplacées par la base de données Inventsys, accessible à tous. Nous avons l’intention d’y saisir même les données relatives à notre parc informatique – appareils, logiciels, matériel. Par la suite, les autres installations, machines, dispositifs techniques ainsi que nos véhicules seront également présents dans le système. En bref: nous priorisons les prochaines étapes en fonction des besoins et des avantages escomptés.

Si vous considérez vos expériences jusqu’à présent: quels conseils donneriez-vous à d’autres fournisseurs d’énergie qui doivent faire un choix pour la numérisation du travail?

Cela vaut le coup de dresser d’abord le bilan de la situation actuelle et de se poser deux questions: y a-t-il des lacunes dans notre processus? Et comment pouvons-nous les combler? L’entreprise doit ensuite rechercher un fournisseur de logiciel approprié qui prenne en charge l’ensemble du processus. Je conseillerais alors un partenaire qui ne privilégie pas son système, mais le client. Pour moi, cela signifie que le fournisseur analyse précisément quelles sont les solutions pertinentes pour les interfaces et les processus IT existants.